HomeBlog

Combien gagne un soigneur animalier ?

Combien gagne un soigneur animalier ?
Like Tweet Pin it Share Share Email

Le métier de soigneur animalier est un travail de tous les instants. S’occuper d’animaux sauvages, exotiques ou domestiques demande beaucoup de patience, de passion et d’abnégation. Car contrairement à « monsieur tout le monde », les animaux ne prennent jamais des jours de congés. Les tâches ingrates se multiplient et les heures de travail se prolongent. C’est donc à se demander si la rémunération à la fin en vaut vraiment la peine. Découvrez la suite de cet article afin de connaître le salaire d’un soigneur animalier.

Le salaire du soigneur animalier d’un parc zoologique 

Le soigneur travaillant dans un parc animalier s’occupe principalement des animaux sauvages. Ce qui implique une maitrise parfaite de ces différentes espèces. Il devra avoir un rôle de protection et de préservation des animaux plus poussée que dans les autres structures. Les parcs zoologiques sont réputés pour organiser diverses animations pour le public. Il n’est donc pas impossible que le soigneur animalier participe à la préparation des spectacles dans une équipe. Pour toutes ces différentes tâches, le soigneur animalier dans un parc zoologique touche entre 1400 et 1600 euros en début de carrière.

Le salaire du soigneur animalier d’un refuge

Les refuges accueillent en général, des animaux qui ont soit été abandonnés par leurs maitres, soit qui ont été victimes de maltraitance. Le soigneur animalier d’un refuge doit dans ce cas fournir le soutien psychologique nécessaire tout en veillant à l’intégrité physique des animaux. Il devra aussi aider tout ce qui concerne la paperasse destinée à l’adoption des animaux du refuge. Le soigneur peut aller plus loin avec des actes bénévoles comme retrouver le propriétaire d’un animal, s’il pense que la petite bête s’est juste égarée. Ce côté engagé dans la cause animale donne une estimation salariale de 1400 euros par mois pour un débutant.

Le salaire du soigneur animalier d’une clinique vétérinaire

Dans une clinique, le soigneur animalier seconde le vétérinaire. Cette assistance se traduit par les soins prodigués et tout ce qui concerne la partie administrative. Il passe beaucoup plus de temps dans un bureau, contrairement à ses collègues du zoo. Car il a plus un rôle auxiliaire de santé animale dans ses différentes missions. De l’accueil des nouveaux clients du cabinet à l’approvisionnement de la clinique en produits animaliers. En participant au bon fonctionnement de la structure, le soigneur animalier junior dans une clinique vétérinaire peut gagner autour de 1500 euros

Le salaire du soigneur animalier d’une animalerie 

Le soigneur dans une animalerie accueille les clients, vend des produits pour animaux et conseille les futurs maitres pour l’achat et l’entretien de leur prochaine boule de poils. Ici, les missions sont principalement à but commercial, ce qui diffère totalement de ses homologues des autres structures. Mais le soigneur passe bel et bien du temps pour s’occuper des animaux de l’animalerie tout en les gardant en bonne santé. La rémunération est autour du SMIC (1498, 47 euros). 

Le salaire du soigneur animalier d’un centre équestre

Dans un centre équestre, on parle plutôt de « palefrenier-soigneur ». Il effectue le même travail que ses collègues, mais principalement sur les chevaux. Le soigneur donne aussi de sa personne quand il s’agit de l’organisation d’activités dans le centre. Pour un diplômé CAP/BEP sans expérience, le salaire peut atteindre jusqu’à 1600 euros brut par mois

Conclusion

En somme, retenez que le salaire d’un soigneur animalier varie en fonction de son expérience, du type d’animaux dont il a la charge et de l’établissement dans lequel il évolue. Zoos, animaleries, refuges, ou encore les cliniques vétérinaires n’ont pas de prix fixe et standard. Mais tous les débutants gagnent plus ou moins l’équivalent du SMIC. Avec plus d’ancienneté, une somme de 2000 euros par mois est envisageable.