HomeBlog

Comment calculer le salaire net d’un professeur ?

Comment calculer le salaire net d’un professeur ?
Like Tweet Pin it Share Share Email

Il existe un proverbe qui dit : ‘ tout ouvrier mérite son salaire ‘. C’est le cas des professeurs qui, après la prise de leurs fonctions et des mois de dur labeur, ont à préparer des cours. Ils doivent ensuite les dispenser aux élèves, et bien après recevoir leurs gains. Cependant un certain nombre de paramètres entre en jeu et il est important de les maîtriser pour pouvoir faire le calcul soi-même. Nous allons vous aider dans cette démarche.

Les éléments à prendre en compte avant de calculer son salaire

Avant de commencer le calcul proprement dit, il est important de connaître votre situation d’enseignant. Tout d’abord le grade c’est-à-dire la classe que vous enseignez. L’échelon qui va de 1 à 7 voire plus, donc à vous de déterminer votre niveau.

Ensuite votre statut de professeur : professeur d’école primaire, secondaire, professeur d’université certifié, agrégé. Pour finir, l’indice qui est indispensable. En fonction des éléments énumérés plus haut, il sera plus facile pour vous de connaître votre indice majoré car il est variable selon les années de carrière. Ces facteurs bien qu’ils apparaissent sur votre fiche de paie, il est important de les mémoriser et de vous rassurer que ce sont bien les vôtres. Il existe deux types de salaire.

Le calcul du salaire brut

Le salaire brut encore appelé salaire de base est celui qui apparaît sur le contrat de travail. Il se calcule comme suite : vous multipliez la somme de votre salaire horaire par le nombre d’heures effectuées, en prenant en compte les charges patronales. Le salaire brut se situe en haut à droite dans votre bulletin de paie sur la première colonne.

Il est important de tenir compte des charges salariales dans le calcul. Il s’agit des primes et des indemnités selon votre statut particulier. Vous bénéficiez d’un certain nombre d’avantages en fonction de votre secteur de travail, du montant de votre salaire mais aussi de votre situation personnelle. Il s’agit : d’une prime annuelle, une prime d’entrée dans le métier qui s’élève à 1500€, les heures supplémentaires si vous en faites, le supplément familial de traitement (il dépend du nombre d’enfants), une prime d’attractivité, l’indemnité de suivi et d’accompagnement des élèves (ISAE)… pour ne citer que ceux-là. Vous l’avez compris, votre salaire brut tient compte de vos charges professionnelles et personnelles. Découvrons comment calculer votre salaire à percevoir.

Le calcul du salaire net

Tout comme il existe des éléments qui s’ajoutent à votre salaire, il est également important d’en prélever pour votre propre sécurité. Les charges sociales prélevées de votre salaire varient en fonction de l’âge, le grade et le montant du salaire. Ces charges sont les différentes cotisations prélevées pour vous garantir un avenir sécurisé. Il s’agit des assurances (maladies, décès, accident de travail, retraite, chômage…) des contributions sociales.

Pour faire le calcul et trouver votre salaire net à percevoir sur votre fiche de paie, vous déduisez toutes ces cotisations du salaire brut et vous aurez un montant. Pour faire court, vous pouvez aussi procéder à une soustraction de 23% du salaire brut si vous travaillez dans le secteur privé et 15% dans le cas contraire. Ainsi, vous aurez une idée sur le salaire net. Toutefois, ce salaire n’est pas à considérer car il vous faut à nouveau réduire les impôts de cette somme. C’est enfin, après cette dernière opération que vous obtiendrez le montant final à percevoir.

Conclusion

Au regard de ce qui précède, le calcul salarial demande de prendre en compte un certain nombre de facteurs. Il s’agit des charges patronales à ajouter et les charges sociales à déduire avec les impôts, pour trouver le salaire net à payer.